Portrait de Viatao, avec Pascaline Deshayes

Publié le 20 février 2013 par Rédaction

« Voyager durable n’est pas synonyme d’austérité, de manque de confort et de culpabilisation »

  • Cher Viatao, que signifie ce nom ?

Avec Viatao, nous avons créé les premiers guides de tourisme durable pour voyager dans le respect de l’environnement et à la rencontre des habitants, sans rien perdre du plaisir du voyage. Nous cherchions donc un nom qui évoque l’harmonie des hommes entre eux et avec la nature et nos voyons nos guides, remplis de conseils pratiques, comme une voie vers cette harmonie d’où le nom via (voie) tao (référence au taoïsme).

  • Le tourisme durable, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’appliquer au tourisme le principe du développement durable : « un développement qui remplit les besoins de tous au présent sans compromettre la capacité des générations futures à remplir les siens » (Notre futur à tous, Rapport de la commission Bruntdland pour les Nations-Unies, 1987).

Le tourisme durable, c’est un tourisme qui ne scie pas la branche sur lequel il est assis : qui conserve la beauté des paysages et la qualité de l’environnement et des ressources naturelles, qui préserve l’équilibre de l’économie, de la société et de la culture locales… On parle aussi souvent de tourisme responsable.

Et nous voulions montrer, grâce aux Guides Tao, que voyager durable n’est pas synonyme d’austérité, de manque de confort et de culpabilisation, au contraire. Il s’agit de donner des conseils aux voyageurs pour allier plaisir du voyage et développement durable à travers des adresses de qualité, insolites et confortables, des conseils pour faire des rencontres enrichissantes et une ligne éditoriale très positive pour ne pas oublier que voyager doit avant tout rester un plaisir.

  • Vous êtes une jeune maison d’édition, quel regard portez-vous sur les guides touristiques aujourd’hui ?

 C’est un monde en pleine mutation. Tout comme, dans les années 70, ce monde été révolutionné par le Lonely Planet et le Routard qui présentait une nouvelle façon de voyager, aujourd’hui les touristes sont connectés, multiplient les sources d’informations et emmènent dans leurs bagages Smartphone et tablettes pour partager leur voyage grâce au wifi.

Nous pensons que dans ce nouvel environnement, il faut offrir aux voyageurs une information qu’ils ne trouvent pas sur internet, des lieux qui ne figurent pas dans les mieux classés de Tripadvisor et des conseils et des articles culturels qui ne figurent pas sur les pages Wikipédia. C’est notre ambition et les retours de nos lecteurs nous confortent dans cette idée.

 En parallèle, les voyageurs cherchent à alléger leurs sacs et être présents en application et/ou livres numériques est devenu primordial.

  • Si vous deviez faire une dédicace aujourd’hui, pour qui serait-elle ?

Cette dédicace sera à tout notre premier cercle de lecteurs, qui nous ont acheté par hasard mais qui ont osé changer leurs habitudes et choisir un guide de voyage différent. C’est aussi à tous ceux qui nous donnent leurs avis à leur retour de vacances : les adresses qu’ils ont aimé ou non, leur ressenti du pays. C’est grâce à eux que l’on avance, que l’on sort de nouveau pays et que l’on a l’impression de créer une vraie valeur ajoutée pour les voyageurs !

 Pascaline Deshayes est la présidente de
Viatao, édition et conseil en tourisme durable.

Publier un commentaire