Literazee, une nouvelle lecture sociale – avec Romy Banzee

Publié le 31 mars 2014 par Rédaction_

«Adieu aux bibliothèques virtuelles et à l’ajout de livres aux étagères »

  • Cher Literazee, comment vous définiriez-vous ?

Les lecteurs voient des nouveaux réseaux sociaux apparaître chaque jour. Nous voulions créer quelque chose de différent, qui serait attrayant pour tous les types d’amateurs-amatrices de livres et qui serait utile pour les professionnels du secteur comme les éditeurs et les auteurs. Alors, nous avons crée Literazee.

Nous avons vu la nécessité d’un endroit où les lecteurs et lectrices peuvent partager leur expérience « ensemble ». Une plate-forme qui leur permettrait de suivre les opinions des autres et d’ajouter la leur, le tout capturé dans un « timeline » asynchrone, ce qui offre la possibilité de vivre une expérience de lecture sociale, indépendamment du fait qu’ils lisent au moment ou pas, évitant les redoutés « spoilers ».

Adieu aux bibliothèques virtuelles et à l’ajout de livres aux étagères, qui seront oubliées de la même façon que beaucoup de livres physiques. Nous voulons que ce soit social !

Avec une base de données de plus de 40 millions de livres et un système statistique très complet, formés à partir d’évaluations des lecteurs et lectrices, qui ne mesure pas seulement le succès d’une oeuvre en général, mais les meilleurs et les pires moments du roman, à travers le graphe d’évolution. Nous espérons que ce système deviendra un point de référence pour les professionnels, écrivains et maisons édition, pour avoir une analyse objective de tous les progrès de l’ouvrage. L’ app est disponible en anglais, français et espagnol. L’inscription est simple, grâce à l’identification avec Facebook ou Twitter. D’autres fonctionnalités comme de nouveaux « widgets » seront bientôt disponibles.

Literazee est un projet de Banzee.net, une micro-startup espagnole. Notre philosophie d’entreprise est de créer des choses totalement nouvelles. Nous sommes seulement deux personnes, deux entrepreneurs, et nous nous en tenons à nos goûts et hobbies pour lancer ces projets.

Nous sommes Miguel Angel Moya Perona (concepteur et développeur) et Romy Antonelli (contenu et traduction).

  • Vous évoquez une nouvelle lecture sociale. Existe-t-il différentes manières de lire et quelles sont les particularités de la lecture sociale ?

Aujourd’hui, grâce aux réseaux sociaux, la lecture et d’autres activités sont plus sociales que jamais. La première version de Literazee est née il ya un an. C’était un réseau social avec des articles d’actualité et des bibliothèques virtuelles. Nous avons lancé ce réseau, même en sachant qu’il y en avait déjà des similaire et très grands comme Goodreads et Babelio, entre autres.

Ensuite, malgré un succès limité, nous voulions un changement complet et quelque chose de nouveau. Nous avons créé le concept de « timeline » asynchrone, car nous avons pensé que nous pourrions résoudre l’un des grands problèmes des lecteurs- lectrices, les spoilers, et l’évaluation d’un livre à chaque instant, en générant des statistiques détaillées et des informations pour les auteur-e-s et les maisons d’édition que d’autres sites ne proposent pas.

  • Quel regard portez-vous sur l’avenir du livre et de la lecture à l’heure du web et des réseaux sociaux ?

L’Internet offre une sorte de lecture sociale qui n’a jamais été accessible avant. Les lecteurs et lectrices peuvent désormais partager leurs pensées et leurs émotions d’une toute nouvelle façon.

Çela offre aussi une excellente occasion pour les auteur-e-s d’atteindre de nouveaux publics, comme l’explosion de l’auto-édition a montré.

Il y aura toujours des lecteurs et des lectrices qui préfèrent le livre imprimé et disent qu’il ne peut pas mourir à cause des e-readers et des e-books, mais dans l’avenir, qui sait? C’est déjà le cas avec les nouvelles générations et les ordinateurs, smartphones et tablettes. C’est un tout nouveau monde, et le monde de la littérature n’est pas une exception.

  •   Si vous deviez faire une dédicace aujourd’hui, pour qui serait-elle ?

Pour tous nos lecteurs et lectrices/ utilisateurs et utilisatrices ainsi que ceux des sites web comme le vôtre qui aident le monde de la lecture et de la e-lecture à coexister.

Romy Banzee s’oocupe des relations publiques de Literazee

Publier un commentaire